Panier  

VirtueMart
Votre panier est actuellement vide.

Mon compte  






Critique de Patrice Lajoye de Comme un cadavre..., dans Galaxies n°18.

L’ombre de Zelazny plane sur Comme un cadavre… et l’on ne peut s’empêcher d’avoir à l’esprit Seigneur de lumière lorsque Evans s’aventure en territoire bouddhiste. Et Pierre Stolze, du point de vue stylistique, ne démérite pas : il sait, tout comme Zelazny, mêler intimement pensée archaïque et modernité (aussi ne doit-on pas être surpris d’entendre de l’argot on ne peut plus anachronique dans la bouche d’un Bouddha furieux).

 

Une critique de Comme un cadavre... dans Présence d'Esprit n°73

Arthur Evans est un peu un Don Quichotte qui part à l’assaut des forteresses physiques ou spirituelles, mais se retrouve très vite débordé puis instrumentalisé. Un livre d’une très grande érudition qui se lit avec plaisir après un démarrage très surprenant.

 

Critique de Comme un cadavre... par Bruno Para sur Noosfere.

Malgré quelques petites imperfections, Comme un cadavre... nous permet ainsi de goûter au verbe de Pierre Stolze, à nul autre pareil, et nous propose une flânerie – qui vire parfois trépidante – au cœur d’un monde fait de merveilles architecturales mystérieuses, rythmée par des visions dantesques inspirées du Bardo-Thödol.

Lire la critique complète

   

Critique de Comme un cadavre... sur Le galion des étoiles.

Pour conclure, Comme un cadavre... est un livre qui se lit facilement, à condition de ne pas être rétif aux mots sortis du chapeau d’un magicien tel que Pierre Stolze. Si un brouillard de confusion nappera aux premiers abords l’esprit du lecteur, avec un peu de persévérance, des rayons de lumière perceront rapidement l’imbroglio nébuleux. 

Lire la critique complète

 

Critique de Comme un cadavre... sur Yozone.

Nous n’en dirons pas plus pour ne pas dévoiler au futur lecteur une issue et des péripéties qui sont également, pour Pierre Stolze, des hommages à ses illustres prédécesseurs. Mais si l’intrigue, un peu à l’ancienne, est plaisante, l’intérêt majeur de ce récit réside dans sa prose, tantôt style classique et tantôt verve rabelaisienne, et dans la richesse de vocabulaire associée.

Lire la critique complète

   
© 2019 - Editions Armada
   
Mercredi, 22. Mai 2019 ↑↑↑

Mentions Légales - Conditions Générales de Vente - Plan du site